Business et finances

Les Oscars, Backroom et PSY : à quoi ce sont intéressés les enfants sur Internet ce printemps ?

Alors que s’est ouvert en fin de semaine le salon international du livre à Rabat, sur lequel Kaspersky contribue, avec son partenaire Espace Maroc Cyberconfiance à la sensibilisation des enfants au numérique, l’entreprise s’est également intéressée aux centres d’intérêts des enfants en ligne, car les comprendre, c’est aussi pouvoir les accompagner. Le dernier rapport Safe Kids de Kaspersky s’est donc penché sur les centres d’intérêts des enfants, dans le monde, entre mars et mai 2022.
On constate que des événements populaires comme les Oscars ont été au top des tendances. Des changements sur le segment du gaming ont également été notés avec notamment l’accroissement de la popularité de l’angoissant jeu « Backrooms ». Du côté de la musique, toute la gloire revient à PSY pour le titre « That That », en collaboration avec la star du groupe BTS, SUGA.
Ce printemps a été la scène de nombreux événements populaires. Les Oscars ont fait les gros titres, de nombreux tubes tendances sont sortis et le sinistre jeu « The Backrooms » signe son grand retour. Les enfants ont suivi attentivement tous ces événements, qui ont donc influencé leurs centres d’intérêt. Kaspersky a analysé des données anonymisées volontairement fournies par les utilisateurs de Safe Kids, telles que les requêtes de recherche, les applications Android les plus populaires ou encore les catégories de sites demandés.

 

 

En ce qui concerne les événements populaires, la tristement célèbre gifle de Will Smith durant la cérémonie des Oscars a retenu l’attention des enfants et a été largement discutée tout au long de la saison. En complément, le procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard et les spéculations autour du couple star de Spiderman, Zendaya et Tom Holland, ont été des sujets pop-culture particulièrement populaires. Plus inattendu, de nombreuses recherches sur UwU – représentant « un visage ou un son « mignon » », ont également été observées.
La section gaming a également évolué à travers le printemps. Un cas intéressant est celui du jeu Backrooms, qui est devenu populaire auprès des enfants ces derniers mois. Il s’agit d’un creepypasta (contenu effrayant diffusé sur Internet) qui place le joueur dans un labyrinthe sans fin de salles de bureau générées de manière aléatoire. Il comprend plusieurs niveaux que les joueurs doivent explorer. En outre, le jeu « Among US » a connu une tendance à la baisse au cours des derniers mois, les enfants perdant presque tout intérêt pour ce jeu.
La musique est l’une des catégories les plus populaires sur Youtube. Parmi les tops contenus, on retrouve un nouveau clip de musique « That That », par PSY produite par, et avec SUGA, une star du groupe BTS. Une autre nouvelle musique, arrivée dans le top des recherches ce printemps est « We don’t talk about Bruno (du dessin animé Encanto) ».
En parlant de films ou dessins-animés, de nombreuses recherches YouTube d’enfants étaient dévouées à la chaîne « My Story Animated ». Cette chaine anime des histoires, prétendues réelles, envoyées par des adolescents. En matière de films et séries, les leaders ce trimestre ont été ‘The Bad Guys’, ‘Sonic the Hedgehog 2’, ‘Rock Dog 2’ et ‘Heartstopper’.
Ce printemps, les enfants se sont intéressés aux logiciels, à l’audio et à la vidéo (43.6%), à la communication via Internet (17.2%) et au e-commerce (16.1%). Les applications les plus populaires sur Android comprennent YouTube (31.6%), TikTok (19%) et Whatsapp (18.3%). Pour les programmes Windows, la première place, avec une énorme avance, est occupée par Google Chrome (44,7%) ; le navigateur de Microsoft, Microsoft Edge, a réussi à obtenir 12,6% ; et la troisième place est occupée par la plateforme de messagerie Discord, avec une part de 9,8%.
« Les nouvelles tendances et les événements de la culture populaire ont un impact important sur les intérêts des enfants. Les passions des enfants évoluent rapidement et pour que les parents puissent mieux comprendre leurs petits et construire des relations étroites avec eux, il peut être utile d’explorer ensemble leurs intérêts et leurs loisirs. Les applications modernes de contrôle parental sont un moyen d’y parvenir », commente Anna Larkina, analyste de contenu web chez Kaspersky.
Pour s’assurer que les enfants aient une expérience positive en ligne, Kaspersky recommande aux parents de :
S’impliquer dans les activités en ligne des enfants dès le plus jeune âge, de manière à ce qu’il s’agisse d’une norme établie, et à ce qu’ils puissent les encadrer en ce qui concerne les pratiques de sécurité en ligne.
Considérer l’installation ⦁ d’applications de contrôle parental et discuter avec les enfants à ce sujet pour expliquer le fonctionnement de telles applications et les raisons pour lesquelles il est important de rester en sécurité en ligne.
Rendre les discussions autour de la cybersécurité plus ludiques et amusantes en les abordant autour de jeux ou d’autres ⦁ formats divertissants.
Passer plus de temps à communiquer avec les enfants des enjeux et des mesures de sécurité en ligne. Essayer d’être attentifs à ses propres pratiques et habitudes. Est-ce que vous utilisez un smartphone pendant vos conversations ou vos repas ? Essayer d’identifier si les enfants imitent vos habitudes ? Est-ce qu’ils réagissent différemment lorsque vous rangez votre téléphone ?
Demander aux enfants de ne jamais accepter des paramètres de confidentialité tous seuls et de demander votre aide. Les adultes devraient prendre pour habitude de lire tous les accords de confidentialité.
À propos de Kaspersky

Kaspersky est une société internationale de cybersécurité et de protection de la vie privée numérique fondée en 1997. L’expertise de Kaspersky en matière de « Threat Intelligence » et sécurité informatique vient constamment enrichir la création de solutions et de services de sécurité pour protéger les entreprises, les infrastructures critiques, les autorités publiques et les particuliers à travers le monde. Le large portefeuille de solutions de sécurité de Kaspersky comprend la protection avancée des terminaux ainsi que des solutions et services de sécurité dédiés afin de lutter contre les menaces digitales sophistiquées et en constante évolution. Les technologies de Kaspersky aident plus de 400 millions d’utilisateurs et 240 000 entreprises à protéger ce qui compte le plus pour eux.
Pour en savoir plus : www.kaspersky.fr.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page