mercredi , août 10 2022
frar

La Tunisie ˸un sursaut difficile

Le point .tn

Des tiraillements continuels et des fuites de couloirs indiquant que Le courant ne passe plus entre la kasbah et carthage.Gageons que les ponts sont rompus. L’intoxication de l’atmosphère politique et sociale est en crescendo atteignant  son paroxysme dans les hautes sphères du pouvoir et on ne connait pas si Youssef chahed va rester à la primature ou non ?

Branle-bas le combat la centrale syndicale brandit de faire une grève générale sollicitée par le locataire de Carthage et jette un grand pavé dans la mare clouant au pilori le gouvernement et son chef.

Nonobstant  les promesses vides prônées par les hauts responsables la crise est tumultueuse et loin d’être résolu surtout que la course   s’effréné entre les politicards et au niveau de tout l’échiquier politique non pour l’intérêt général du pays mais   pour se bien positionner dans les prochaines élections et avoir le grand part du butin en 2019

En faite le feu est attisé partout menaçant d’une crise ravageuse qui détruit tout surtout avec cette paupérisation rampante et corruption endémique qui tombe comme un pain béni pour les détracteurs de la  stabilité.

Une unanimité ferme de la part des analystes et des experts que cet environnement malsain difficile à gérer et rend difficile l’arrivée à bon bord surtout que les signes précurseurs réclament que le navire chavire .

ASMA ET HAGER

Check Also

Affaire de l’aéroport :des peines de 3 à 6 mois de prison

la Chambre criminelle auprès du Tribunal militaire permanent de Tunis a infligé des peines allant …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.